Docteur Sophie Stéphan
Ophtalmologue à Paris

Kératocône

Kératocône

et autres dystrophies ou dégénérescences de la cornée

KERATOCONE

Description de la pathologie

Le kératocône est une déformation conique de la cornée, progressive, entrainant une baisse de vision. A des stades tardifs, des cicatrices blanches apparaissent sur la cornée et seule une greffe permet d'améliorer sa vision.

Les causes sont multifactorielles. La composante génétique est probable et un dépistage de la fratrie est conseillé. Les frottements oculaires sont une cause d’aggravation certaine.

 

Comment éviter son aggravation ?

Les frottements des yeux doivent être arrêtés impérativement. Un traitement médical (collyres essentiellement), peut aider à diminuer les sensations de picotement et donc limiter les frottements oculaires. La position du sommeil peut aussi jouer sur la cambrure cornéenne. Une surveillance régulière avec examens précis de la forme de la cornée est recommandée (topographie cornéenne).

Dans certains cas particuliers, un traitement chimique (cross-linking) est proposé. Le but est de rigidifier la cornée pour éviter de majorer la déformation de la cornée dans le temps.

Topographie cornéenne anormale d'un kératocône
Topographie cornéenne normale

Kératôcone aigû

Le kératocône aigû entraîne une baisse brutale de la vision associé à un oeil rouge et douloureux. Il est lié à une rupture d'une couche profonde de la cornée. Un traitement médical par collyres et parfois chirurgical par sutures peur être indiqué. 

Comment améliorer sa vision ?

La cornée étant irrégulière, les lunettes sont souvent insuffisantes avec une mauvaise qualité de vision, distorsion de l’image, images dédoublées, halos…

Les lentilles rigides peuvent améliorer la qualité de vision et faire gagner en acuité visuelle mais avec des risques infectieux en cas de mauvaise manipulation, de gêne dans les milieux empoussiérés, et nécessitent une manipulation matin et soir pour la pose et le retrait.

Anneaux intracornéens

Les anneaux intracornéens sont une alternative intéressante car permettent de rectifier l’irrégularité par l’insertion d’un segment en acrylique dans la cornée dans un tunnel réalisé par laser (femtoseconde), sous anesthésie locale. La procédure est rapide et peu douloureuse. Il est conseillé d'être accompagné le jour de l'intervention. La récupération de la vision est progressive. Les risques sont la vision de halos lumineux, et leur retrait est possible en cas d'intolérance majeure. 

Greffe de cornée

Parfois le kératocône est très évolué et seule une greffe de cornée peut améliorer la vision. C’est la partie antérieure de la cornée qui est retirée ( greffe lamellaire antérieure). 

Les patients qui ont déjà fait un kératocône aigu ne peuvent béneficier que d'une greffe totale  (kératoplastie transfixiante).

Ces chirurgies sont réalisées sous anesthésie générale. Des points de suture permettent de fixer le greffon cornéen et ils sont retirés progressivement selon leur tolérance. Un traitement antirejet par collyre est ensuite souvent préconisé à vie. 

AUTRES DYSTROPHIES FREQUENTES

Dystrophie de Cogan et kératalgies récidivantes

Il s'agit d'une anomalie d'une couche antérieure de la cornée (membrane basale épithéliale). Une histoire de traumatisme oculaire de type griffure de cornée est souvent un facteur déclenchant. Elle se manifeste par des crises douloureuses qui peuvent occasionner des réveils nocturnes, ou une gène surtout le matin. Elle peut aussi à des stades plus tardifs entrainer une diminution ou une fluctuation de la vision. Un traitement médical permet de diminuer la fréquence des crises douloureuses.  Le laser (PKT ou Photo Kératectomie Thérapeutique) donne aussi de bons résultats. 

Dystrophie de Fuchs et cornea guttata

Cette anomalie d'origine génétique entraîne une gêne visuelle qui s'aggrave dans le temps. La baisse de vision survient le matin avec une amélioration dans la journée mais aux stades avancés la gêne peut persister. Dans ces cas, seule la chirurgie de greffe de cornée permet de rétablir la vision. Si une cataracte est associée à cette anomalie, une chirurgie de cataracte combinée à une greffe de cornée est possible (pour plus de renseignements voir onglet spécifique).

Dégénérescence nodulaire de Salzmann

Cette affection est responsable de l'apparition de tâches blanches sur la cornée qui viennent la déformer et induisent ainsi un astigmatisme irrégulier que les lunettes ne peuvent pas améliorer. Le port de lentilles de contact de type verre scléral ou un grattage chirurgical (kératectomie avec greffe de membrane amniotique) peut améliorer la vision. 

Dystrophie de Cogan
Cornea guttata
Nodule de Salzmann

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.